Première tonte

Les températures grimpantes, notre petite Soquète commençait à avoir chaud sous sa lourde toison de mohair.

Elle n'avait pas été rasée en même temps que le reste du troupeau par un professionnel car trop jeune à ce moment-là.


Alors munie de ciseaux ( car personne a la ferme n'a les qualifications pour faire cela à la tondeuse ) Karinne a coupé, taillé et brossé jusqu'à débarrasser la petite chèvre de ses longs poils.

Deux bonnes heures plus tard, voilà Soquète mise à nue après passage dans la salle "d'attonte"

Ses camarades de troupeau ont même eu du mal a la reconnaître à son retour.